Les empreintes d'arbres de Constance Fulda 27/5-16/6

Grâce aux empreintes de leur écorce, Constance Fulda décode pour nous les récits des arbres. A partir de l’écorce et du cheminement de la sève, elle saisit l’empreinte de l’arbre sur du papier japonais. Comme une calligraphie propre à chaque arbre, ces empreintes révèlent l’unicité de chaque arbre et leur identité singulière.

J’ai maintenant, nous dit-elle, une collection de plus d’un millier d’empreintes dont celle, qui mesure 30 metres, du banian du village d’artistes de Cholamandal en Inde