Voyages avec les arbres au Danemark

L’Âge d’or de la peinture danoise, qui se situe entre 1801 et 1864 est une parenthèse enchantée dans l’art danois.

Eckersberg, son chef de file, préconise la peinture sur le motif. Il faut peindre ce qu’on voit, la beauté du sujet important moins que le détail ou le cadrage. La ruralité inspire de plus en plus les artistes danois. Les voyages en Italie sont vite remplacés par les ballades dans la campagne proche.

L’identité danoise se reflète dans les œuvres de paysage : son architecture traditionnelle, ses coutumes populaires.

Skovgaard interprète le paysage danois quitte à l’embellir. C’est l’époque du «romantisme national» qui va durer jusqu’en 1864.

Les œuvres de cette période illustrent principalement les paysages dans lesquels les arbres sont largement représentés.

Les arbres au Danemark (cliquez pour voir)